Home » Environmental Management » Tri des déchets en entreprise : peut mieux faire !
Durabilité

Tri des déchets en entreprise : peut mieux faire !

Le tri des déchets, en particulier des PMC – bouteilles et flacons en plastique, emballages métalliques et cartons à boissons – est une habitude bien ancrée au sein des ménages belges. Toutefois, une fois qu’il se retrouve en entreprise, le citoyen tend à perdre ses bonnes pratiques.

Texte : Philippe Van Lil

Publicité

Obligation légale

En matière de tri à domicile, le Belge fait figure de bon élève parmi les citoyens européens. Toutefois, sa motivation diminue rapidement lorsqu’il sort de chez lui, singulièrement sur son lieu de travail. Selon Fost Plus, seule une société sur trois a une politique de tri séparé. Ceci est d’autant plus étrange qu’au-delà d’une question de bon sens, le tri est une obligation légale étendue à toutes les entreprises du pays depuis 2016 !

Pour tenter de contrecarrer ce phénomène, une campagne est actuellement diffusée sur le site web de Fost Plus et relayée en radio et via des affiches. Mieux : afin de motiver les entreprises, une prime de 75 € leur est offerte si elles mettent en place un tri séparé. D’autres campagnes suivront dans les années à venir et, en 2023 et 2025, un nouveau point sera fait sur le pourcentage de tri effectif dans les sociétés.

Opérateurs spécialisés

Les plus petites entreprises ne génèrent en moyenne pas plus qu’un ménage par tournée de collecte. Ainsi, deux fois par mois, elles peuvent se débarrasser de leurs déchets au même titre que les ménages, pour autant qu’elles soient situées sur un itinéraire de ramassage.

En entreprise, malgré les différentes initiatives, les erreurs de tri restent nombreuses : 20 % contre 16 % pour les domiciles.

Quoique de petite taille, certaines entreprises peuvent toutefois générer des volumes plus importants en raison de la nature même de leur activité, notamment dans le secteur de la petite restauration. Celles-ci sont tenues de faire appel à un opérateur privé spécialisé pour collecter leurs déchets.

Erreurs d’aiguillage

Même lorsqu’une politique de tri est en place au sein des entreprises, les erreurs restent fréquentes : plus de 20 % en entreprise, contre 16 % à domicile.

L’une des plus courantes consiste à placer dans un sac bleu des bouteilles en plastique non entièrement vidées. Or les lignes automatisées de tri des centres de tri identifient les bouteilles à l’aide d’un système informatisé. Normalement, elles sont séparées du reste des déchets grâce à une soufflerie. Si la bouteille est encore remplie, la soufflerie n’opère pas et la bouteille continue son trajet parmi les déchets résiduels non recyclés.

Évaluer les besoins

Que soit pour mettre en place un système efficace de gestion des déchets ou pour éviter les erreurs d’aiguillage de leur personnel, certaines entreprises ne savent pas trop comment s’y prendre. Souvent, elles ignorent entre autres leurs propres besoins, par exemple le volume de déchets générés sur leur site. De combien de poubelles doivent-elles disposer ? Où faut-il les placer ? Etc.

Pour les entreprises d’une certaine taille, ces questions sont évidemment essentielles : les travailleurs doivent pouvoir se débarrasser rapidement et aisément de leurs déchets, tout en continuant à se concentrer sur leurs tâches. L’organisation du tri nécessite ici d’adopter une communication efficace et uniforme à l’égard des travailleurs ; il faut les inciter à adopter les bons réflexes.

L’organisation du tri nécessite ici d’adopter une communication efficace et uniforme à l’égard des travailleurs ; il faut les inciter à adopter les bons réflexes.

Au besoin, les entreprises peuvent également désigner une personne responsable pour conseiller les collaborateurs et assurer le suivi du processus. Elles peuvent aussi faire appel à l’organisme agréé pour le tri et le recyclage de leurs déchets afin d’obtenir gratuitement des conseils sur la meilleure manière d’organiser leur tri. Notez enfin qu’il existe un outil en ligne mis à leur disposition : www.laboutiquedetri.be.

De nombreux avantages

Au-delà de l’obligation légale, les entreprises peuvent retirer divers bénéfices d’un tri efficace. Même s’il est modeste, il y a d’abord un avantage économique : se débarrasser des PMC dans les sacs d’ordures ménagères coûte plus cher que se servir de sacs bleus. Ensuite, il y a un bénéfice en termes d’image de la société : les travailleurs comme les clients s’attendent naturellement à pouvoir trier aisément leurs déchets.

Enfin, il y a surtout un avantage environnemental. Les emballages ménagers empruntent la voie du recyclage pour devenir une nouvelle matière première. Et plus on recyclera, plus on génèrera aussi des emplois dans cette filière de l’économie circulaire.

25 ans

Soulignons encore que cette année, Fost Plus fête ses 25 ans. À cette occasion, elle s’est fixé de nouvelles ambitions, au rang desquelles figure un investissement de 300 millions d’euros consenti en septembre dernier. Il est destiné à financer une ligne de tri permettant de trier les 14 types de plastique actuellement acceptés dans les sacs bleus.

Publicité
Next article